ePortfolio

Noémie Foucher

   CV (no clic)           Compétences (no clic)           Réalisations (no clic)            Journal (clic)   

Loading

Storytellling en eLearning > Résumé du mémoire

Share it now

mémoire storytelling en eLearning - résumé

          Mon mémoire de Master AIGEME parcours Ingénierie de la E-Formation (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) sur le storytelling en eLearning se penche sur l’efficacité de l’utilisation de la narration en contexte pédagogique numérique pour faire atteindre aux apprenants les objectifs pédagogiques visés. Compte tenu du paradoxe que constitue la narration interactive, il prête une attention particulière à la question du design linéaire ou non-linéaire des ressources pédagogiques numériques et eFormations storytellées.

 

          Le mémoire s’appuie sur des résultats de recherche en neurosciences, puis concernant le design pédagogique en environnement hypermédia, pour présenter les atouts pédagogiques, puis limites au regard de sa linéarité traditionnelle, du storytelling en formation et eFormation. Ensuite, il s’inspire de concepts relevant du game design afin de dégager différentes structures-types narratives non-linéaires, sur lesquelles un concepteur eLearning pourra s’appuyer pour soutenir la qualité du scénario pédagogique d’une ressource numérique ou eFormation storytellée interactive. Enfin, au vu notamment des formats médiatiques que peuvent prendre de tels projets narratifs, il s’efforce de répertorier un panel de compétences « élargi » pouvant être requis pour assurer la qualité de ces projets.

 

          L’étude ainsi réalisée montre que le storytelling peut être utilisé efficacement en eLearning pour améliorer l’atteinte d’objectifs pédagogiques et le développement de compétences relevant des niveaux cognitifs les plus bas aux plus élevés, et par des apprenants des plus novices aux plus expérimentés dans le domaine étudié. Mais ceci à condition que le choix du design linéaire ou non-linéaire du scénario soit soumis avant tout à des considérations pédagogiques, et non narratives. Et donc à condition que le concepteur eLearning connaisse non pas seulement la structure narrative linéaire, mais également des structures narratives non-linéaires dont l’utilisation sera parfois pédagogiquement bien plus pertinente. En outre, d’autres compétences généralement non possédées par les concepteurs eLearning devront également être mobilisées sur les projets storytellés pour assurer leur qualité.

 

Mots-clés : storytelling, eLearning, apprentissage, linéarité, non-linéarité, interactivité, narration, pédagogie, design narratif, compétences

 

Share it now

Ajouter un commentaire